“Il faut faire au vélo la place qu’il mérite !”

Classé dans : Nos actions, Transports | 2

Mardi 13 juin entre 16h30 et 18h30, l’association Vellovaque, membre de Beauvais en transition, a réalisé son traditionnel “comptage de cyclistes” dans les rues de Beauvais.

12 bénévoles positionnés à 10 points d’entrée du centre-ville ont recensé pendant ces 2 heures plus de 500 cyclistes, soit une augmentation de 38% par rapport à l’année dernière!

 

Nous sommes très nombreux à rouler en ville, et nous avons besoin d’un réseau de pistes cyclables plus développé, moins discontinu, avec des pistes mieux balisées et mieux protégées, des carrefours plus sécurisés…

Beaucoup de gens hésitent à prendre leur vélo au quotidien, mais le feraient sans hésitation si le réseau était de meilleure qualité!

 

L’article du Parisien qui rend compte de cette opération souligne que l’agglomération “tiendra sûrement compte de ces remarques dans l’élaboration de son schéma directeur cyclable 2018-2022“.

On espère vraiment, parce qu’il y a du pain du la planche!!

2 Responses

  1. Vincent

    Même en tant que cycliste “expérimenté”, j’ai peur à vélo avec mon petit bout. Je n’avais pas pris la mesure de ce problème quand j’étais tout seul. Le problème vient du manque d’infra et des mentalités des conducteurs. Les mentalités des piétons aussi quand on squatte le trottoir. Bref le vélo à Beauvais c’est faisable mais faut être motivé #makeourplanetgreatagain. J’ai lu quelque part que le budget municipal pour le vélo était de 80000€/an. On ne va pas aller loin avec ça 🙁
    Le réseau des villes cyclables a conclu il y a quelques années que le coût d’infra cyclable est nul. Si si c’est vrai. Si vous avez du mal à croire cela peut-être que ceci est plus simple : une piste cyclable construite pendant un aménagement urbain a un coût très faible au regard de l’ensemble du projet.
    #makebeauvaisgreatagain

    • Gregory D

      Yep Vince, on n’est pas au bout de nos peines…
      L’article dit qu’il y a “29 kilomètres de bandes et de pistes cyclables à Beauvais”, OK, mais sur ce total il y en a combien de kilomètres qui sont réellement utilisables, en toute sécurité, sans même parler du confort (revêtement approprié, etc.)?
      C’est tout le problème…
      Bien souvent on a 200 mètres par ci, 150 mètres par là, avec au milieu des tronçons pas sécurisés, pas très bien entretenus…
      Et puis il y a l’énorme point noir du centre ville! Descendre de la rue d’Amiens par exemple, jusqu’à l’Intermarché, ça va, mais après on est pris dans la circulation… Et quand on entre dans l’hyper centre, les pistes cyclables sont inexistantes, les voitures prennent toute la place, on risque toujours de se payer une porte ouverte par un automobiliste qui vient de se garer… Là il y a un énorme boulot à faire!!!

Laissez un commentaire